Bilan cinglant de l’audit sur la police municipale à Echirolles

Retrouvez notre réaction suite au bilan cinglant de l’audit sur la police municipale Echirolloise!

Le groupe Echirolles pour la vie dénonce l’hypocrisie et le mensonge permanent dont fait preuve la majorité depuis des années quant à sa volonté de mise en œuvre d’une réelle politique en matière de tranquillité publique.
A force d’avoir peur des mots, de parler de tranquillité en oubliant délibérément la sécurité, la ville a délaissé complètement le sujet et surtout elle ne sait plus répondre aux attentes de sa population.
L’audit fait ressortir très clairement une attente politique pas formellement exprimée, ainsi qu’une attente forte de la part des agents de l’implication des élus dans la vie du service ! Même en lisant à travers les lignes, on s’aperçoit très vite que la sécurité n’a jamais été au programme de la majorité, le manque d’effectifs actuels et de budget alloué au service en sont une parfaite illustration.
Comment imaginer avoir des actions mises en place pour répondre aux attentes de la population, quand le service n’est pas à même d’exploiter quelconques indicateurs d’activités et de besoins, que la mesure de la performance n’est pas affichée ni déclinée, parce qu’il n’y en a pas, que les bilans annuels peu pertinents et peu fiables ne sont pas exploitables et que les moyens humains surtout sont insuffisants.
Des qualificatifs utilisés par le cabinet d’audit qui dressent un tableau qui fait peur, mais surtout une situation alarmante et très décevante pour notre ville. Pas besoin d’un audit à 12 000 euros pour entendre qu’il n’y a pas de volonté politique de la ville, c’est du gaspillage et de la poudre aux yeux.
Qu’y – a-t-il vraiment derrière cet audit ? Nous ne le saurons peut être jamais. Des éléments ne nous ont pas été communiqués et ont été sortis de cet audit, soi disant pour des raisons de confidentialité…encore des non dits. Le malaise au sein des personnels (policiers municipaux et ASVP) est plus que palpable et perdure depuis longtemps. Malgré un régime indemnitaire près de 2 à 3 fois supérieur aux autres villes, ajouté à tous les avantages cumulés, les policiers municipaux ne sont plus motivés pour travailler à Echirolles. Par ailleurs, le silence autour de l’enquête administrative dont ils ont fait l’objet, ainsi que le départ précipité de l’ancien directeur de la police municipale ne font que nous conforter dans l’idée que la majorité nous cache des choses et nous ment. En conclusion, un audit qui ne fait que relater une situation que nous dénonçons depuis plusieurs années déjà.
Il n’y a qu’a constater le laisser faire et l’impunité qui règne sur toute la ville. Mais soyez rassurés, votre adjoint à la tranquillité publique va sans doute annoncer quelques mesures phares d’ici la fin du mois, peut être en votant notre vœu sur la lutte contre les 2 roues motorisés en infraction, présenté au conseil du mois de juin (enfin, normalement, si la majorité souhaite le soumettre au débat) !
Ce serait une première réponse judicieuse et un message fort envoyé aux habitants.

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014