A t’on rêvé l’urbanisation
de la frange verte

C’est ce que l’on veut nous laisser penser, à en croire les propos de Renzo Sulli dans Cite Échirolles ! : « Urbaniser la frange verte n’a jamais été, même une seule seconde, dans nos intentions … »

Pas dans l’intention du maire mais bien dans celles de l’adjoint à l’urbanisme, ce qui, dans tous les cas, démontre que c’est bien une volonté commune et forte de la majorité communiste/socialiste. Il serait trop facile qu’aujourd’hui chacun rejete la responsabilité sur l’autre. Unis dans la victoire, unis dans le bilan.

Au regard des programmes à venir présentés par la maire, l’urbanisation est bien réelle, personne ne l’a rêvée ! Si ce n’est une illusion d’optique peut-être est-ce un désaccord de vocabulaire quand à la définition sur le terme de «l’urbanisation» ?

Il est urgent de stopper la multiplication des logements sociaux. Échirolles n’avait pas besoin d’autant de logements supplémentaires. Alors que rien n’a été prévu en terme d’aménagements publics pour recevoir de nouveaux habitants, ces constructions vont dénaturer complètement l’environnement paysager et résidentiel et apporter nombre de désagréments notamment en terme de circulation.

Autre cas concret côté petite enfance et éducation : quid des programmes associés qui devraient être envisagés conjointement afin de pallier aux manques cruels de places en : crèche, école, cantine… Au vu de la situation actuelle, et lorsque que l’on connaît les conditions d’accueil en restauration scolaire des élèves de Joliot Curie, les familles ont du souci à ce faire…

Des réponses que nous n’avons pas, mais ce qui est encore plus inquiétant, c’est que manifestement la municipalité ne s’est pas posé ces questions. Une fois encore dogme l’emporte sur la raison.

Prochaine étape, le site Karting qui va nous réserver son lot de surprises !

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014