Association d’Échirolles DOUNIA

Les cadeaux pleuvent de la part du Maire Renzo Sulli. L’association vient de passer de 25 m2 à 120 m2 avec un loyer payé par la ville, qui, d’ailleurs n’entre aucunement dans les détails des subventions officielles de fonctionnement.

Le maire a t’il été touché par la bonté de Noël ? Nullement, mais comme à l’accoutumée, le clientélisme Échirollois s’entretient avant chaque échéance électorales et notamment celle de mars 2014.

Dounia revendique l’objectif clairement indiqué par son président d’aider les populations d’origines étrangères à s’intégrer, d’où en toute logique, le projet d’organiser des cours d’initiation à l’Arabe (cf site internet de la ville).

Le rôle d’une municipalité dans le soutien aux associations est de veiller à ce qu’elles répondent d’une part à des besoins locaux de la population et d’autre part, qu’au travers de son partenariat avec la ville, celle-çi favorise largement leur déploiement, elles puissent aussi répondre à une politique éducative !

Face aux difficultés scolaires que rencontrent les enfants de familles d’origines étrangères dont les parents ne parlent pas le Français, il convient de s’interroger sur la nature des cours à dispenser en priorité et d’autant plus lorsqu’il est question de favoriser leur intégration…

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014