Parking Alpexpo :
l’échec de l’alliance SULLI – DESTOT

INADMISSIBLE : après, on va nous dire qu’Échirolles et Grenoble travaillent depuis de nombreuses années en étroite collaboration, (ZSP à Échirolles) ! Si tel était le cas, le problème d’ALPEXPO serait résolu depuis de nombreuses années déjà…

C’est facile pour Renzo SULLI de dire qu’il a envoyé un courrier à Michel DESTOT et qu’il n’a toujours pas répondu, dans cette agglomération, la gauche se renvoie la balle systématiquement et toujours au détriment des concitoyens. C’est comme pour les gens du voyage

On s’énerve, on crie fort, on publie son petit coup de gueule dans la presse histoire de se faire entendre « un peu », mais au final on ne fait rien, pendant ce temps, des citoyens souffrent quotidiennement de cette situation!

Je m’interroge aujourd’hui sur le poids réel de M. SULLI dans cette agglomération et face à Michel DESTOT ? Renzo SULLI essaie de nous faire croire qu’il ne serait entendu ni Michel DESTOT ni de Jérôme SAFAR ? N’aurait t’il pas le caractère pour se faire faire entendre ? Pas la personnalité pour s’imposer ? Ni les mots pour fâcher ?

Terriblement ennuyeux depuis le temps qu’il est au pouvoir et en tant que Vice-président de la METRO

Qu’ a t – il donc alors pour se faire entendre devant la gauche ? Une partie de sa majorité socialiste qui pourrait faire le nécessaire ? Mais ils n’ont rien fait depuis qu’ils sont conjointement au pouvoir. C’est n’est pas aujourd’hui que ça va commencer, si les Échirollois attendent après eux, ils préfèrent ne pas bouger afin de garder leur siège. La situation n’est pas près de changer.

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014