Condamnation d’un élu Echirolles fait front : Réaction de notre groupe

Le groupe Echirolles pour la vie prend acte de la condamnation de l’élu échirollois du groupe « Echirolles fait front » à 18 mois de prison dont 1 an ferme pour avoir tenté d’incendier une mosquée dans le Nord Isère cet été.

Il n’est pas concevable dans notre République que des élus utilisent la violence pour arriver à leurs fins.
En tant qu’élu nous avons un devoir d’exemplarité envers nos concitoyens. Nous demandons sa démission, car sa présence en tant que conseiller municipal, même si elle n’est plus effective depuis des mois, déshonore la ville d’Echirolles et ses habitants.
L’extrême droite montre son vrai visage de haine et de rejet de l’autre, ce sont les surprises réservées par les listes FN au travers de recrutements très particuliers.

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014