Conseils citoyens : un leurre à la communiste

Lors du conseil municipal du 27 mai dernier, les conseils citoyens nous ont été présentés par la majorité.
Les conseils citoyens sont instaurés suite à une loi de février 2014, dans les communes ayant des quartiers dits prioritaires. Pour Échirolles, cela concerne Essarts/Surieux, Village 2 et Luire/Viscose.
Les conseils réuniront des acteurs associatifs, et des habitants (50 % au moins), dans le but de « favoriser l’expression, et stimuler les initiatives citoyennes ».

Retrouvez l’intervention de notre groupe lors du vote pour cette délibération pour laquelle nous nous sommes abstenus:

Quelle opportunité que ces conseils citoyens ! Des conseils dans lesquels les citoyens sont acteurs du développement de leur ville sur le mode participatif, espaces d’expression, de décision et d’actions ! Prometteur comme structure et alléchant surtout, on a envie d’y croire, de se dire qu’enfin il y aura un lieu où les citoyens pourront développer leurs idées pour leur quartier et se sentir impliqués !
Favoriser l’expertise partagée en garantissant la place des habitants dans toutes les instances de pilotage, en créant un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants, ce sont les objectifs fixés et une belle opportunité !
Mais ce serait oublier que nous habitons Echirolles, la ville où le maillage politique est tellement historique et dessert particulièrement les intérêts de certains qu’une grande partie des acteurs engagés sont là pour prôner le discours de vérité de la majorité vers lequel les habitants doivent tendre, l’exemple le plus concret dernièrement étant celui des Essarts.
Eh oui, cela fait maintenant quelques années que nous assistons à ces réunions participatives et la mise en place des conseils citoyens n’y changera rien, à moins d’une mobilisation massive d’habitants pour retourner des situations historiques et implantées. Les résultats électoraux de ces dernières années, dont le pourcentage d’abstention est plus qu’élevé, nous montrent à quel point les habitants d’Echirolles ont envie de s’impliquer, tellement ils sont écoutés !
Dans le cadre de référence, il est noté concernant les principes généraux, que les conseils citoyens devront être neutres, ce qui signifie indépendance et autonomie vis-à-vis de partis politiques, de syndicats, d’associations cultuelles ou de tout groupe de pression.
Tellement d’échirollois aujourd’hui vivent grâce à la ville, un véritable jeu des 7 familles, élargi même, alors comment imaginer que ces conseils citoyens pourraient être neutres ??? Le maillage associatif étant tellement à la merci communiste et vivant quotidiennement du système depuis des années, un système qui sait récompenser ses amis qu’il est aujourd’hui impossible de pouvoir envisager une quelconque liberté d’action des habitants. Comme d’habitude, chacun va s’exprimer, débattre poser ses questions mais à la fin on connaît déjà le résultat, car si les communistes prônaient la démocratie ça ferait longtemps que ça saurait !
De plus, dans le paragraphe citoyenneté, il est ajouté que le conseil citoyen doit rendre possible une réflexion collective sur les problématiques et ressources du territoire et à rechercher collectivement les moyens permettant d’améliorer la situation du quartier et de ses habitants. Cette démarche collective n’existe déjà pas au sein de ce conseil municipal alors elle ne risque pas de fonctionner au sein des conseils citoyens dans lesquels, les soldats de la majorité ne manqueront de faire appliquer les règles et les objectifs fixés.
En conclusion, les conseils citoyens, sur le papier, sont une belle opportunité pour l’exercice de la démocratie, mais ce serait oublier le maillage politique échirollois. Un gaspillage d’argent public au profit de la réalisation d’engagements de campagne politique dont certains trouveront certainement profit.
Notre groupe soutien la création de ces conseils sur le fond bien entendu, la forme ne nous appartenant pas et ne nous convenant pas nous la dénonçons et serons vigilants à l’avenir sur le déroulement et la mise en œuvre.

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014