Lettre ouverte à Monsieur le Maire d’Echirolles et son adjoint à la tranquillité publique

Depuis plus de 3 jours maintenant, les familles du Village 2 se rendent à l’école Auguste Delaune et passent devant cette voiture carbonisée.

Plusieurs parents choqués que cette voiture reste en place ont sollicité la direction de l’école pour savoir s’il elle avait fait le nécessaire auprès de vos services.
Quelle n’a pas été ma stupéfaction quand j’ai su que la ville avait répondu qu’elle préférait attendre que les assurances s’en charge pour ne pas avoir à payer l’enlèvement !!!!!
Cette voiture se trouve sur la voie publique, qui plus est devant une école !


Pour rappel : l’enlèvement de ces véhicules est de la responsabilité du Maire !

Aux termes de l’article L325-1 du Code de la route (2) : « Les véhicules dont la circulation ou le stationnement en infraction aux dispositions du présent code ou aux règlements de police (…) compromettent la sécurité ou le droit à réparation des usagers de la route, la tranquillité ou l’hygiène publique, l’esthétique des sites et des paysages classés, la conservation ou l’utilisation normale des voies ouvertes à la circulation publique et de leurs dépendances, notamment par les véhicules de transport en commun, peuvent à la demande et sous la responsabilité du maire ou de l’officier de police judiciaire territorialement compétent, même sans l’accord du propriétaire du véhicule, dans les cas et conditions précisés par le décret prévu aux articles L. 325-3 et L. 325-11, être immobilisés, mis en fourrière, retirés de la circulation et, le cas échéant, aliénés ou livrés à la destruction. »

L’article L325-1 du Code de la route précité poursuit : « Peuvent également, à la demande et sous la responsabilité du maire ou de l’officier de police judiciaire territorialement compétent, même sans l’accord du propriétaire du véhicule, être immobilisés, mis en fourrière, retirés de la circulation et, le cas échéant, aliénés ou livrés à la destruction les véhicules qui, se trouvant sur les voies ouvertes à la circulation publique ou sur leurs dépendances, sont privés d’éléments indispensables à leur utilisation normale et insusceptibles de réparation immédiate à la suite de dégradations ou de vols.

Je vous remercie de bien vouloir faire procéder le plus rapidement possible à l’enlèvement de cette carcasse et ce, dans l’intérêt des familles.

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014