Police municipale : quand les agents dénoncent

Nous vous invitons à consulter l’article du Dauphiné Libéré du jour sur les dysfonctionnements de la police municipale échirolloise, dysfonctionnements que nous n’avons eu de cesse de dénoncer depuis l’arrivée de M. MONEL au poste d’adjoint à la tranquillité publique.

Parmi les pépites du jour : des caméras hors service (jusqu’aux 2/3 HS sur une même journée), non maintenues, écrans noirs, parfois blancs sans visibilité, bref inexploitables souvent mal placées, on filme des arbres, des murs ….
Il y a quelques semaines, sur 39 caméras installées, 29 HS !!!!

Les soucis au CSU ne seraient ils que la partie émergée de l’iceberg ? Il y a de plus en plus de remarques de la part des habitants :

« Au moment de la piscine sauvage au village 2 l’été dernier, ils (les policiers municipaux) regardaient sans rien faire et riaient avec ceux qui siphonnaient l’eau des pompiers »

« Quand je les ai appelés pour un problème spécifique à la Ponatière, ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas toucher à ces gens ! »

Problèmes de harcèlement, intimidation, ambiance parfois tendue, des ordres non conformes au règlement …..

Quant aux consignes à l’organisation territoriale des patrouilles, il n’ y en a pas, c’est à l’initiative de chacun !!!

Les tolérances à l’égard de certains et l’achat de la paix sociale sont aussi dénoncés encore une fois.

Quant à M. MONEL, en réaction, il est déçu, plutôt que de se remettre en question, il va surtout maintenir la pression sur les agents pour savoir qui a osé parler, parce que c’est comme ça à Echirolles …..

Par ailleurs, comment interpréter la considération de notre adjoint à la tranquillité publique pour ses agents quand il n’a de respect pour personne et se moque vraiment de son personnel en indiquant que les arrêts maladie des agents sont des arrêts de complaisance pour des agents insatisfaits?
Cette réaction est la preuve de la façon dont nos élus considèrent le mal être au travail et leur capacité à remettre en question le mode de gouvernance !

M. MONEL préfère continuer à se cacher derrière le mensonge plutôt que d’être désavoué et son attitude révèle véritablement son incompétence à gérer une service de la plus haute importance !

Le mensonge continu, la majorité fait le strict minimum pour maintenir l’apparence d’une volonté qui, de fait, n’a jamais existée !

Réponse du groupe Echirolles pour la vie dans l’édition de demain du DL avec quelques surprises de taille !

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014