Policiers attaqués, citoyens en danger

En tant que femmes élues mais surtout mamans et citoyennes nous souhaitions manifester tout notre soutien aux forces de l’ordre en étant présentes à leur côté ce lundi 7 novembre devant la Préfecture.

Les manifestations des policiers sont légitimes : assouplissement des règles sur la légitime défense, une meilleure réponse judiciaire suite aux arrestations, un régime juridique plus sévère sur l’outrage à magistrat…
Ces mesures ne sont pas compliquées à prendre, elles demandent seulement de la pugnacité et du courage de la part du gouvernement. Une vraie union police justice et politique est nécessaire.
L’immobilisme de longue date de nos gouvernants a mis en danger notre démocratie. Les habitants de notre pays ne sont plus en sécurité et la colère monte.
Ceux qui sont censés faire respecter l’ordre public sont insultés, leur travail n’est pas valorisé et leur vie est même en danger.
Notre société marche sur la tête, il est temps de la remettre à l’endroit.
Les annonces récentes du gouvernement n’ont pas calmé les mouvements des policiers. Ce ne sont que des promesses antérieures qui n’ont jamais été appliquées.

En tant que femmes élues, nous tenions à alerter les pouvoirs publics pour leur dire qu’il n’est jamais trop tard pour agir. Nous pensons à nos enfants. Notre devoir est de leur transmettre un pays où ils pourront entreprendre, construire et s’épanouir en toute sécurité.

Nous appelons les citoyens à venir rejoindre les rangs des manifestants aux côtés des policiers lors de la prochaine manifestation.