Réaction de Magalie VICENTE suite à l’agression de la police municipale

Magalie VICENTE, présidente du groupe d’opposition UMP UDI réagit suite à l’attaque subie par la police municipale

« Echirolles n’est pas une ville dortoir mais une ville animée ! » disait Renzo Sulli lors du dernier conseil municipal, laissant ainsi le champ libre à l’interprétation que l’on peut faire de la définition d’une « ville animée ».
Cette attaque illustre une nouvelle fois l’accentuation de la violence à Echirolles, que ce soit aussi bien en nombre de faits qu’en termes de gravité. L’exaspération des citoyens et des policiers se fait de plus en plus ressentir.
Quelles réponses vont être apportées par la ville ? Nous aimerions qu’elle se prononce sur le sujet, quand on sait que le programme de campagne de Renzo Sulli mettait un point d’honneur à souligner sa volonté de multiplier le nombre de policiers municipaux de jour comme de nuit et qu’aujourd’hui, la brigade de 13 policiers ne tourne qu’avec la moitié de ses effectifs, les autres étant en arrêt ! Nous aurions aimé entendre aussi le directeur de la police municipale sur le sujet mais malheureusement il a été gentiment mis au placard, conservant son titre mais dépouillé de ses missions en attendant une mutation ! Et ne comptons pas sur la volonté de transparence de Renzo Sulli pour expliquer les raisons du malaise au sein de la police municipale…..

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014