Renzo Sulli répond aux critiques !

Penchez vous dessus ça vaut le détour, en opération de communication avant tout, parce que dans le fond, vous n’apprendrez rien ……encore une fois ! La culture de l’excuse à tous les niveaux.

Pour les dépenses: ce n’est pas moi, la faute à l’Etat à cause des baisses des dotations. Sauf que maintenant que l’on n’a plus le choix, on redéploie les services et on diminue la masse salariale (1400 salariés quand même au passage…)
Et pourquoi avoir attendu ? Pourquoi en est-on arrivé là surtout ? Se sont les vraies questions à se poser …..Comment la majorité à pu laisser se dégrader la situation alors même que les finances publiques ne sont pas en péril depuis seulement 2 ans !
A croire que Monsieur le Maire tombe des nues sur une situation nationale qui ne date pas d’aujourd’hui…..
Et puis, la vraie question à laquelle nous n’avons pas de réponse c’est quand même, quels sont les gains estimés avec ces décisions ? Si estimation il y a eue, parce que nous attendons toujours la réponse sur les gains réalisés suite à la fermeture du stade nautique le dimanche matin …..
Monsieur le Maire s’est -il justifié en annonçant les gains financiers suite aux réorganisations, absolument pas, trop difficile à faire sans doute et pourtant quand on prend de telles décisions c’est qu’on sait ce que l’on va gagner….

Ensuite, Monsieur le Maire réaffirme ses priorités, dont la réforme des rythmes scolaires, sauf que précédemment, il disait qu’on lui avait imposé cette réforme et que ça non plus ce n’était pas de sa faute si ça coûtait cher ! Mais il y a plusieurs façons de l’organiser cette réforme, à la hauteur des moyens financiers dont on dispose.
Or, la ville a choisi une des plus coûteuses, si tant est qu’elle ait vraiment une connaissance du montant car on est loin des 700 000 euros annoncés, loin du coût complet à la charge de la ville dont le total avoisine le million…… Tout ça parce que la majorité à mis la charrue avant les boeufs lors de l’annonce de la réforme sans budgéter encore une fois sa mise en oeuvre !
Difficile de revenir en arrière maintenant ! C’est vrai que lorsque chez vous, vous lancez des travaux, vous ne vérifier pas combien cela va coûter avant, vous avez l’argent n’est ce pas …..??

Pour la réforme aussi nous attendons toujours le chiffrage demandé en commission, en conseil, mais peut être que Monsieur Sulli considère que cela fait partie d’une liste de courses à ne pas prendre en considération ? Ne nous inquiétons pas, l’objectif de R. Sulli a toujours été  » de rendre les choses plus transparentes. Tous les documents sont accessibles, c’est la loi » En théorie oui, mais dans la pratique à Echirolles, c’est tout autre chose!

Quant à la sécurité, Monsieur le Maire toujours à court d’arguments ! Le commissariat reste sa principale revendication pour que cela fonctionne, mais comment avec les moyens déployés cela ne peut -il pas marcher, on se demande ?
Parce que simplement, il ne s’agit pas de moyens, mais de choix politiques assumés et de messages envoyés à la population ! Pourquoi dans certaines ville cela fonctionne même avec moins de moyens et à Echirolles non ? M. le Maire pense-t-il que les échirollois sont assez stupides pour le croire?
Quand il s’agit de communiquer en matière de sécurité Echirolles est la meilleure, avec un oscar décerné à M. MONEL, mais quelle hypocrisie dans le fond !!
Des réunions d’informations et de quartier pour expliquer le plan local de sécurité et de prévention de la délinquance, un CLSPD de présentation, des articles dans la presse pour présenter les brigades, mais sur le terrain, vous avez vu la différence ??

Et histoire de se gargariser encore avec les efforts en matière de sécurité, on refait demain après midi un CLSPD « communication » avec l’ensemble des acteurs de l’agglomération pour montrer la signature de la collaboration police municipale et nationale ainsi que que la signature du plan présenté en Septembre !

A quand le CLSPD qui présente réellement des objectifs, des indicateurs de résultats, des résultats, des conclusions un plan d’actions ….. bref de la mesure de la performance d’un service!
Nous avons juste une politique généraliste qui sauve les meubles pour faire face à la grogne et cultiver l’excuse du manque de moyens mais au fond, pas de détermination à appliquer une politique de fermeté sur la ville alors même que de nombreux levers existent et fonctionnent dans d’autres communes.

Et non la droite et le centre, Monsieur Renzo Sulli, ne soutiendront pas la demande d’un commissariat sur la ville car il ne s’agit pas d’effectifs mais de volonté politique. Si vous permettiez à la police municipale de faire un certain nombre de choses en appui à la police nationale nous n’aurions pas besoin d’effectifs supplémentaires ! Mais votre idéologie politique vous empêche de progresser sur cette voie !

Quant aux personnels, les pauvres, c’est l’omerta et encore une fois, la faute à l’Etat, aux réorganisations qui se vivent mal et aucune remise en question sur le pilotage communiste qui pourrait nuire à l’efficience de travail au sein de la ville ……?

Enfin, l’attractivité d’Echirolles est évoquée et là encore, Monsieur le Maire se satisfait : « Si la ville n’était pas attractive les gens partiraient, or non, ils restent  » Les échirollois vont être contents d’apprendre qu’ils sont heureux de rester : nous invitons tous les échirollois mécontents à nous envoyer un courrier pour expliquer les raisons pour lesquelles ils restent ou il sont partis, par messagerie, en anonyme, à l’adresse echirollespourlavie@yahoo.com ou via messenger, juste en précisant le quartier, nous enverrons copie de chacun des messages à la presse !
Nous enverrons ensuite un album collector à Monsieur le Maire !

De même, vous pouvez réagir sur les propos de Monsieur le Maire, en nous envoyant vos commentaires illustrés d’exemples, nous les compileront pour la presse !

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014