Rétablissement de la ligne 13 à Echirolles où comment la majorité prend les échirollois pour des imbéciles !

Jeudi 19/11, Renzo Sulli présentait aux échirollois les propositions d’aménagements qu’il a faites au SMTC pour améliorer les dessertes pénalisées par la suppression de la ligne 13, l’année dernière.
Encore un bel exemple de pseudo concertation comme la ville sait le faire ! Elle vous réunit pour vous demander votre avis, mais sur des propositions qu’elle a déjà faites…
Ensuite, la ville a présenté la solution qu’elle préconise pour un nouveau terminus de la ligne 13.
Mais au fond, la question reste toujours la même, pourquoi a-t-on supprimé cette ligne ?
Et effectivement, la question reste le problème de fond ! Le SMTC parle d’efficience et de rentabilité, or, les lignes qui remplacent actuellement le parcours sur la ligne 13 ne sont pas rentables au regard des trajets qui ont été redessinés, ne répondant plus à la demande!
Les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés par ces décisions du SMTC et les actifs ont quant à eux repris leurs voitures. Comment le président du SMTC peut encore soutenir un développement de l’accessibilité aux transports publics en prenant de telles décisions basées uniquement sur des aspects financiers et non argumentés ?
Comment le Maire d’Echirolles, qui siège en tant que Vice Président à la METRO, avec M. MONGABURU, Président du SMTC et M. TROVERO Président de la SEMITAG, n’arrive pas à défendre le maintien de cette ligne ? C’est tout simplement prendre les échirollois pour des imbéciles, puisqu’ils dirigent ensemble et se sont répartis les postes entre PS, PG, Verts et PCF.
Yann Mongaburu ne peut rien décider sans cette majorité. Et R. Sulli tente de nous faire croire qu’il est pour ligne 13 et qu’il n’arrive pas à la défendre ? Comment peut- il affirmer par la suite qu’il est pour le rétablissement de la gratuité des transports pour les personnes âgées alors même qu’il fait partie de la majorité qui l’a supprimée.
2 réflexions se posent : soit R. Sulli ment, soit il dit la vérité et dans ce cas il y a un vrai problème de gouvernance entre des élus de gauche.
Reste qu’au final dans les 2 cas, ce sont les citoyens qui paient le lourd tribu d’une politique politicienne qui les a oubliées depuis longtemps au profit d’intérêts personnels.

Echirollois réveillez vous, rejoignez nous pour combattre cette politique du mensonge sur l’agglomération où chacun se partage une part du gâteau au détriment de l’intérêt général !
Le mensonge à Echirolles c’est tout le temps !

Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014