Pour vous, pour nous,
pour moi c’est OUI

Chère Madame, cher Monsieur,

Je m’appelle Magalie Vicente, vous me connaissez peut-être via les médias locaux ou parce que nous nous sommes croisés en ville ou dans le cadre de la mairie. J’ai 37 ans, je suis mariée, j’ai un enfant de 12 ans, j’habite le quartier de la Commanderie depuis 17 ans et je suis conseillère municipale à l’opposition depuis 2008.

J’exerce la profession d’acheteur à l’INRIA. À ce titre, j’ai pu, en tant que conseillère municipale d’opposition obtenir, malgré des marges de manœuvre étroites, des avancées significatives pour les échirollois, notamment au niveau de la commission d’appels d’offres.

Femme d’action, c’est avec ma tête que je m’engage, mais également avec mon cœur. De mon envie de faire bouger les choses, plutôt que de râler contre ces “satanés politiques”, il m’est apparu important que j’agisse en m’investissant localement pour défendre des idées, des convictions et faire valoir la voix de tous les citoyens et citoyennes d’Échirolles.

Je vois monter chaque jour un peu plus l’envie des échirollois d’être écoutés plus qu’entendus, soutenus plus que dirigés. Plus que des idéologies, les citoyens attendent un maire proche d’eux, une personne qui leur ressemble, qui connaît leur réalité, leur quotidien, leurs tracas. C’est cette personne que je veux être. Non pas une politicienne, mais une femme avec, du cœur, du courage, de l’émotion, une échirolloise qui a envie de rester à Échirolles pour la vie !

Aujourd’hui, Échirolles est très souvent stigmatisée, présentée comme le symbole même de la violence, de la détresse sociale et de l’insécurité.
Demain, je veux qu’Échirolles retrouve son attractivité, que tout un chacun soit fier de sa ville et se sente pleinement impliqué dans son fonctionnement.

Cela se fera par l’écoute, la concertation et en faisant confiance aux administrés par le biais du référendum local. Par exemple, pour savoir si les échirollois souhaitent ou non la mise en place de la réforme des rythmes scolaires… Cela passera par la transparence : transparence dans l’attribution des logements sociaux, transparence dans la rémunération des élus, transparence dans leur participation, transparence dans la gestion des dépenses, des achats, source d’économies en cette période de matraquage fiscal.

Tant de choses à faire et de défis à relever au service des échirollois. Retrouvons le bon sens, par exemple, la petite enfance est un domaine qui doit être abordé en termes de praticité aujourd’hui et non en termes de proximité. À quoi bon avoir une crèche à côté de chez soi, si elle n’est pas ouverte lorsque je pars le matin et que je rentre le soir ?

Qu’est-ce être maire si ce n’est se fixer comme objectif de rendre les gens heureux dans leur ville, heureux d’y vivre, d’y travailler, d’y scolariser leurs enfants et de s’y détendre ? Être maire pour moi c’est cela.

Échirolles est une commune riche des différentes populations, riche de ses entreprises, de ses artisans, de ses commerçants, de ses habitants, jeunes ou moins jeunes, aisés ou modestes. Échirolles est riche de tous ceux qui, jour après jour, la font vivre et grandir et qui tous la composent. À l’image de notre logo, toutes ces couleurs rassemblées dans un même cœur qui bat, c’est notre promesse. Ce cœur, c’est la vie pour Échirolles et par Échirolles. Chaque couleur d’Échirolles est une personne, une pépite, une facette, une nuance de ce que peut être Échirolles demain.

C’est en ce sens que j’ai décidé lors des éléctions municipales de mars 2014 de conduire la liste de rassemblement de la droite, du centre et de la société civile, avec mon cœur, parce que je crois au potentiel de cette ville et à celui de ses habitants, avec mes compétences et mon énergie, entourée d’une équipe qui partage ce désir de renouveau pour la ville. Et si, mener une campagne quand on cumule les rôles de salariée, de maman, d’élue et de candidate, n’est pas chose aisée, avec le cœur et le rassemblement, avec l’envie partagée, avec le dynamisme des siens et la conviction, on peut tout.

Vous aussi, prenez part au projet, prenez part à votre ville, prenez part à l’équipe pour l’alternance à Échirolles et rejoignez-nous. Que cette énergie soit celle d’un rassemblement, d’une démarche commune de tous ceux qui font Échirolles aujourd’hui et qui vont la faire changer demain.

Échirolles pour la vie,
pour vous, pour nous,
pour moi c’est OUI !
Magalie VICENTE
Conseillère municipale UMP à Échirolles
Candidate de la droite, du centre
et de la société civile à la mairie d Échirolles pour 2014